Nouvelles

Les cigarettes électroniques ne peuvent plus être vendues aux jeunes


À partir d'aujourd'hui, les modifications de la loi offrent une meilleure protection contre les e-shishas
Jusqu'à présent, les enfants et les adolescents ont pu acheter des cigarettes électroniques et de l'e-shisha sans aucun problème. Ce n'est plus possible. Les modifications correspondantes de la loi sur la protection de la jeunesse entreront en vigueur le 1er avril, et les e-cigarettes et e-shishas ne pourront plus être vendues aux enfants et aux jeunes. Les experts de la santé ont longtemps mis en garde contre les dangers posés par les vaporisateurs électroniques.

L'interdiction s'applique également aux entreprises de vente par correspondance
À l'avenir, les e-cigarettes et les e-shishas ne seront plus données aux enfants et aux adolescents. La raison en est un amendement à la Loi sur la protection de la jeunesse, qui entre en vigueur le 1er avril aujourd'hui. L'interdiction s'applique également à la vente par correspondance et il est désormais interdit aux employeurs de transmettre des produits du tabac ou des cigarettes électroniques aux jeunes.

Les experts ont longtemps mis en garde contre les risques sanitaires
Jusqu'à présent, la vente de cigarettes électroniques aux jeunes n'a pas été interdite car elles ne contiennent pas de tabac. Cependant, de nouvelles études montrent que les cigarettes électroniques et les narguilés peuvent poser un risque important pour la santé, qu'ils contiennent ou non de la nicotine. Certains experts supposent même qu'ils sont parfois plus problématiques que le tabagisme normal. Même avec les produits prétendument inoffensifs sans nicotine, les liquides utilisés sont considérés comme potentiellement cancérigènes et nocifs pour la fonction pulmonaire. En outre, en ce qui concerne les jeunes consommateurs, il est souligné à plusieurs reprises que l'usage conduit rapidement au passage aux cigarettes électroniques contenant de la nicotine ou aux cigarettes conventionnelles. Selon une évaluation du Centre fédéral pour l'éducation sanitaire, un enfant de 12 à 17 ans sur cinq a déjà essayé une e-shisha, et un sur sept a essayé une cigarette électronique. (Non)

Informations sur l'auteur et la source

Vidéo: cigarette electronique la plus vendue (Novembre 2020).