Nouvelles

Aldi fait maintenant pression sur les aliments qui ne contiennent pas d'huile minérale


Le groupe met la pression et exige des produits sans huile minérale
À l'avenir, Aldi Süd interdira tous les aliments contenant des huiles minérales de la gamme. Ceci est actuellement rapporté par l'organisation de protection des consommateurs foodwatch. En conséquence, l'escompteur avait demandé à ses fournisseurs dans une circulaire de "prendre des mesures pour assurer le respect de cette exigence dans l'alimentation (...)". Auparavant, les deux groupes Aldi avaient déjà annoncé que désormais l'utilisation de certains agents toxiques pour les abeilles en culture pour éviter les fruits, les légumes et les pommes de terre.

Lettres circulaires aux fournisseurs
Selon les informations de l'organisation de consommateurs Foodwatch, toutes les denrées alimentaires vendues sous la marque propre d'Aldi Süd doivent à l'avenir être exemptes de contamination par des huiles minérales dangereuses. Le discounter a demandé à ses fournisseurs par circulaire, a déclaré Foodwatch jeudi. Au cours des derniers mois, Foodwatch a découvert à plusieurs reprises des résidus d'huiles minérales potentiellement cancérigènes dans des produits de diverses chaînes de supermarchés dans le cadre de ses propres tests. Le test de laboratoire le plus complet à ce jour en octobre 2015 a montré qu'un aliment sur cinq testé en Allemagne (9 produits sur 42) était contaminé par des huiles minérales aromatiques (MOAH).

Bang pour toute l'industrie
«(…) Aldi Süd vise à garantir qu'aucun composant d'huile minérale ne puisse être détecté dans les aliments des marques propres de la gamme alimentaire. Pour cette raison, nous vous demandons de prendre des mesures pour assurer le respect de cette exigence dans les denrées alimentaires d'ici la fin de la date de péremption, ou dans le cas des fruits et légumes frais à l'heure prévue de la consommation », indique la lettre, qui foodwatch publié jeudi. Selon Matthias Wolfschmidt, directeur général adjoint de l'organisation, la décision du groupe a été «un bang pour toute l'industrie». Parce que «les composants des huiles minérales dans les aliments qui causent le cancer et endommagent le matériel génétique sont inacceptables - et ils sont techniquement évitables. Il est grand temps qu'Edeka, Rewe, Lidl and Co. suivent l'exemple d'Aldi Süd », cite Wolfschmidt.

Aucune substance active toxique pour les abeilles
Les deux groupes Aldi avaient déjà annoncé mercredi qu'ils seraient incapables d'utiliser huit pesticides (dont le chlorpyrifos et le sulfoxaflor), qui pourraient nuire aux abeilles, lors de la culture de fruits et légumes. Ces principes actifs sont utilisés en agriculture pour traiter diverses cultures afin de les protéger des ravageurs. Mais les experts préviennent depuis longtemps que les insecticides du groupe des néonicotinoïdes sont également responsables de la baisse des insectes volants tels que les abeilles, les papillons et les hoverflies en Allemagne. «L'utilisation de ces agents toxiques pour les abeilles sur le terrain ne doit plus avoir lieu sous forme de pulvérisation», a déclaré Ralf-Thomas Reichrath du service qualité d'ALDI SÜD dans un message du groupe.

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Dossier du Jour: Les aliments qui boostent notre énergie (Novembre 2020).