Nouvelles

Etude Öko-Test: Parfums et conservateurs dans les lingettes pour bébé


Testeur: Parfums et conservateurs dans les lingettes pour bébé
De nombreux parents utilisent des lingettes humides pour prendre soin de leurs bébés. Parce qu'ils sont pratiques, peuvent être emportés n'importe où et ne nécessitent pas de lavage après utilisation. Mais la qualité des serviettes n'est souvent pas aussi bonne qu'elle devrait l'être. Selon une étude récente du magazine "Öko-Test", un bon tiers des 43 produits ne sont pas recommandés.

Lingettes comme alternative à l'eau et aux débarbouillettes
Elles sont rapidement à portée de main, ne nécessitent pas d'eau et sont faciles à éliminer: les lingettes pour bébé emballées connaissent un boom chez les parents depuis des années. En plus des entreprises bien connues, presque toutes les chaînes de supermarchés et de pharmacies proposent désormais les serviettes populaires sous leurs propres marques; même des produits cosmétiques naturels sont disponibles dans ce domaine. Compte tenu de la large gamme et des avantages supposés, ils constituent pour beaucoup une alternative bienvenue aux débarbouillettes et à l'eau.

Mais cette variante n'est évidemment pas aussi "propre". Comme le magazine "Öko-Test" a pu le déterminer à partir d'une étude actuelle, plus d'un tiers des produits ne sont pas recommandés. La raison: en plus de l'eau, certaines lingettes contiennent un grand nombre d'additifs qui rendent les lingettes plus durables - mais n'ont rien perdu sur la peau du bébé. Selon "Ökotest", la principale critique est le conservateur polyaminopropyl buguanide (PHMB), qui a été trouvé dans huit produits - bien que l'UE ait déjà interdit cette substance dans les cosmétiques. Ceci est considéré comme une substance dangereuse (CMR2) et représente par conséquent l'une de ces substances "qui sont classées comme cancérigènes, mutagènes et / ou toxiques pour la reproduction", a déclaré le magazine. En plus de cela, on soupçonne que le PHMB «est toxique lorsqu'il est inhalé». Cependant, les fabricants concernés ont annoncé qu'ils n'utiliseraient plus la substance ou qu'ils s'en passeraient à l'avenir, explique Ökotest.

Le label "sensible" n'offre également aucune garantie
Les experts ont également trouvé le conservateur phénoxyéthanol dans 35 des 43 produits examinés. Bien que cela n'ait pas entraîné de dévaluation dans l'enquête en cours, cela pourrait changer bientôt. En effet, le conservateur est actuellement examiné par le comité consultatif scientifique de l'UE (SCCS, comité scientifique pour la sécurité des consommateurs) pour d'éventuels effets toxiques. Même les produits étiquetés «sensibles» ne protègent donc pas les consommateurs des ingrédients chimiques. Bien qu'ils ne contiennent pas de parfum, ils ne sont pas non plus exempts de substances problématiques.

Les parents devraient donc réfléchir soigneusement à la question de savoir si les avantages les dépassent réellement. «Öko-Test» recommande aux parents d'utiliser de l'eau et des débarbouillettes plutôt que des lingettes humides. C'est "plus respectueux de la peau et ne pollue pas l'environnement". La Chambre du travail de Haute-Autriche (AKOÖ), qui coopère avec Ökotest, vous conseille également de vous en tenir à la méthode de nettoyage éprouvée, au moins à la maison, et d'utiliser des lingettes humides lorsque vous êtes en déplacement. Lors de l'achat, les consommateurs doivent également porter une attention particulière au polyaminopropyle et renvoyer les emballages déjà achetés avec cet ingrédient au fabricant. (Non)

Informations sur l'auteur et la source

Vidéo: Comment changer mon bébé - La Maison des maternelles #LMDM (Novembre 2020).