La peste n'est pas encore vaincue: de nouveaux cas d'Ebola confirmés

La peste n'est pas encore vaincue: de nouveaux cas d'Ebola confirmés

La peste d'Ebola qui sévit en Afrique de l'Ouest depuis plus de deux ans n'a apparemment pas encore été vaincue. Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a récemment annoncé la fin de l'épidémie, deux nouveaux cas d'Ebola ont été confirmés en Sierra Leone.

Deux autres cas d'Ebola confirmés
Comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS) l'a maintenant confirmé, il y a deux nouveaux cas d'Ebola en Sierra Leone. Dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, où plus de 100 personnes ont récemment été mises en quarantaine, une deuxième femme a contracté la dangereuse maladie infectieuse. Comme l'a déclaré le porte-parole de l'OMS Tarik Jasarevic dans un courrier électronique à l'agence de presse AFP, elle était la tante d'un étudiant décédé d'Ebola la semaine dernière. La femme de 38 ans a développé des symptômes typiques d'Ebola mercredi. Selon les informations, le patient se trouvait dans une station de quarantaine à Magburaka dans le centre du pays.

Les autorités s'attendent à d'autres maladies
Les informations ont été confirmées par le ministère de la Santé du pays. Selon un porte-parole de l'AFP, la femme malade a aidé à laver le corps de sa nièce de 22 ans pour le préparer à l'enterrement islamique. On s'attend à ce que les autorités provoquent de nouvelles maladies, en particulier parmi les personnes impliquées dans le lavage. Les experts affirment que le virus dangereux se transmet par contact avec du sang ou d'autres liquides organiques de personnes décédées ou décédées. Les experts, en revanche, excluent la transmission par l'air que nous respirons sur la base des connaissances actuelles.

L'OMS avait déjà annoncé la fin de l'épidémie
L'OMS a annoncé la fin de l'épidémie d'Ebola la semaine dernière. Mais juste un jour plus tard, l'organisation a dû annoncer qu'un étudiant décédé mardi avait été confirmé avoir soupçonné Ebola. Afin de déclarer un pays indemne d'Ebola, il ne doit y avoir eu aucun nouveau cas depuis 42 jours, soit le double de la période d'incubation maximale. Cela s'appliquait à la Sierra Leone début novembre et à la Guinée depuis fin décembre. Outre ces deux pays, le Libéria a été le troisième pays particulièrement touché par l'épidémie d'Ebola au cours des deux dernières années, avec plus de 11 300 décès. (un d)

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: La maladie à virus Ebola