Les médecins de l'assurance maladie critiquent les nouveaux centres de service de rendez-vous

Les médecins de l'assurance maladie critiquent les nouveaux centres de service de rendez-vous

Lundi prochain, les nouveaux «points de service de rendez-vous» des associations statutaires d'assurance maladie commenceront, par l'intermédiaire desquels les assurés légaux devraient obtenir rapidement un rendez-vous avec le spécialiste. Cependant, les médecins de santé critiquent le nouvel établissement et exigent un meilleur contrôle des patients.

Le centre de service prend rendez-vous dans les quatre semaines
Afin d'obtenir un rendez-vous avec un spécialiste ORL ou un chirurgien orthopédiste, de nombreux patients ont souvent dû attendre des mois et téléphoner à d'innombrables cabinets. Mais cela devrait changer prochainement, car à partir du 25 janvier, les adhérents des caisses maladie statutaires bénéficieront du soutien des associations de médecins assurés sociaux statutaires lors de leurs nominations. A l'avenir, les personnes concernées pourront alors contacter le «point de service de rendez-vous» responsable de leur état, qui leur proposera un rendez-vous de traitement avec le spécialiste dans les quatre semaines suivant l'appel.

Mais peu de temps avant la mise en place des points de service de rendez-vous, les critiques des médecins de l'assurance-maladie sont revenues. Les installations seraient superflues, "si de nombreux patients ne prenaient pas rendez-vous avec les médecins sans discrimination", a déclaré le chef de l'Association nationale des médecins légaux de l'assurance maladie, Andreas Gassen, selon le "Welt" aux journaux du groupe de médias Funke. En conséquence, un meilleur contrôle des patients est nécessaire, par ex. des incitations financières seraient offertes. (Non)

Informations sur l'auteur et la source


Vidéo: Webinar DabaDoc - LE DIGITAL AU CŒUR DE LA SANTÉ