Les cotisations d'assurance maladie devraient augmenter

Les cotisations d'assurance maladie devraient augmenter

Selon un article de journal, les cotisations à l'assurance maladie obligatoire devraient augmenter dans l'année à venir. La raison en est que les caisses enregistreuses manqueraient de plusieurs milliards d'euros. Une augmentation est à la charge exclusive des salariés.

Les contributions devraient augmenter en 2016
Les experts de la santé avaient déjà prédit que les cotisations d'assurance maladie augmenteraient en 2016. Au printemps, il a été signalé que les contributions pourraient augmenter jusqu'à 50 euros de plus par mois. Beaucoup reposait sur des hypothèses et des hypothèses. Maintenant, il y a des nouvelles: selon un message de l'agence de presse dpa, le journal "Bild" a des informations selon lesquelles les contributions à l'assurance maladie obligatoire devraient augmenter dans l'année à venir.

L'augmentation ne doit être supportée que par les salariés
Selon le rapport, le soi-disant groupe d'estimateurs suppose dans ses calculs que les compagnies d'assurance maladie manqueront d'environ trois milliards d'euros en 2016. Comme l'écrit le journal citant des cercles informés, cela correspond à une augmentation du taux de cotisation pouvant aller jusqu'à 0,3 point. Cela porterait le taux de cotisation moyen à 15,8%. Selon les informations, l'augmentation ne devrait être supportée que par les salariés car la part patronale est plafonnée. On dit que le groupe d'estimations de l'Office fédéral des assurances veut maintenant présenter ses prévisions d'évolution financière à l'assurance maladie obligatoire (GKV). Ce groupe est composé d'experts de l'Office fédéral des assurances, du ministère de la santé et de l'assurance maladie.

Les caisses enregistreuses peuvent facturer des contributions supplémentaires
Le taux de cotisation fixe de 15,5 pour cent avait été réduit de 0,9 point à 14,6 pour cent au 1er janvier de cette année. Si les assureurs maladie ont besoin de plus d'argent, ils peuvent déterminer une contribution supplémentaire en fonction de leur propre situation financière. Au cours de la première année de ce nouveau règlement, le groupe d'estimations avait recommandé une contribution supplémentaire moyenne de 0,9 point de pourcentage. Cela correspondait exactement au montant de cotisation précédemment réduit. Cependant, après que les caisses enregistreuses en Allemagne aient enregistré plusieurs centaines de millions d'euros au premier semestre, certains ont estimé qu'une augmentation était essentielle pour stabiliser la situation financière. Selon le législateur, la contribution additionnelle variable vise à accroître la concurrence entre les assureurs maladie. (un d)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Dessine-moi léco: le bulletin de salaire