Des millions de personnes tuées par un mode de vie malsain

Des millions de personnes tuées par un mode de vie malsain

OMS: Des millions de personnes meurent d'un mode de vie malsain

Environ 16 millions de personnes dans le monde meurent chaque année des conséquences d'une mauvaise alimentation, de la consommation de tabac ou d'alcool. Cela ressort d'un rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a été présenté aujourd'hui. Il met en garde contre une "catastrophe à progression lente pour la santé publique". Selon le rapport, la plupart des maladies non transmissibles (MNT) sont évitables. "Sur les 38 millions de personnes décédées des suites de maladies non transmissibles en 2012, 16 millions étaient des décès prématurés et évitables", indique un communiqué de l'OMS.

Un mode de vie malsain favorise la mort prématurée "Les maladies liées au mode de vie sont une" menace bien plus grande pour la santé publique que toute autre épidémie connue de l'humanité ", cite le rédacteur en chef de l'AFP, Shanthi Mendis. "Pas des milliers meurent, mais des millions meurent (...) chaque année à l'âge de 30, 40, 50 et 60 ans, et non pas à 80 et 90 ans." Selon l'OMS, la plupart sont un mode de vie malsain, y compris l'abus d'alcool et la consommation de tabac et inclure une alimentation riche en graisses, salées et en sucres. Un autre facteur de risque majeur de maladies non infectieuses telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires est le manque d'exercice. Selon le rapport de l'OMS, environ six millions de personnes meurent chaque année du tabac et des produits contenant du tabac, 3,3 millions d'abus d'alcool, 3,2 millions des effets d'un mode de vie sédentaire et 1,7 million d'une alimentation excessivement riche en sel. . Ces décès pourraient être évités en changeant de mode de vie. Cela est particulièrement vrai pour les enfants, dont, selon le rapport de l'OMS, environ 42 millions d'enfants dans le monde sont déjà obèses. Selon les estimations, 84% des jeunes ne font pas assez d'exercice.

L'OMS recommande de toute urgence des mesures efficaces pour réduire drastiquement le nombre de décès évitables «La communauté mondiale a la possibilité de changer le cours de l'épidémie de maladies non transmissibles», a déclaré Margaret Chan, directrice générale de l'OMS. «En investissant seulement un à trois dollars américains par personne et par an, les pays peuvent réduire considérablement le nombre de décès dus à des maladies non transmissibles. En 2015, chaque pays doit fixer des objectifs nationaux et mettre en œuvre des mesures rentables. S'ils ne le font pas, des millions de vies continueront de se terminer bien trop tôt. »

82 pour cent des 16 millions de décès évitables provenaient de pays en développement et émergents. Les gens là-bas en particulier bénéficieraient déjà énormément de seulement quelques dollars investis pour les éduquer sur un mode de vie plus sain, et des millions de vies pourraient être sauvées.

Dans son rapport, l'OMS présente des mesures rentables et très efficaces qui peuvent être prises par n'importe quel pays pour réduire considérablement le nombre de décès évitables dus aux maladies non transmissibles, «notamment l'interdiction de toutes les formes de publicité sur le tabac, le remplacement des gras trans par des acides gras polyinsaturés, l'interdiction ou la restriction de la publicité pour l'alcool, la prévention des crises cardiaques et des accidents vasculaires cérébraux, la promotion de l'allaitement maternel, la mise en œuvre de programmes de sensibilisation à une alimentation saine et à l'activité physique et la prévention du cancer du col de l'utérus par le dépistage ».

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Henri Guillemin - Victor Hugo