Médecine: impulsions malgré la paraplégie

Médecine: impulsions malgré la paraplégie

Malgré une lésion de la moelle épinière, la moelle épinière envoie des impulsions aux jambes

Avec la paraplégie, la moelle épinière envoie des impulsions aux muscles des jambes malgré la connexion rompue avec le centre de commande. Les processus fonctionnent de la même manière que le poulet sans tête qui court dans la cour. Des chercheurs du Centre de physique médicale et de technologie biomédicale de MedUni Vienne ont récemment découvert les modèles d'activation de la moelle épinière responsables de la marche. Ils ont publié leurs résultats dans la célèbre revue «Brain».

Les ligaments nerveux de la moelle épinière activent les muscles des jambes Chez les personnes paraplégiques, malgré l'absence de connexion entre la moelle épinière et le cerveau, les impulsions électriques d'un stimulateur peuvent activer les muscles des jambes et déclencher des mouvements rythmiques. Les ligaments nerveux, appelés centres de locomotion, en sont responsables. «À l'aide de méthodes statistiques, nous avons pu identifier un petit nombre de schémas de base basés sur l'activité musculaire liée au mouvement dans les jambes et qui contrôlent l'activation ou l'inactivation périodique des muscles, ce qui se traduit par des mouvements cycliques comme la marche», explique l'auteur de l'étude Simon Danner. "Semblable à un système modulaire, le réseau nerveux de la moelle épinière combine de manière flexible ces modèles de base en fonction des besoins de mouvement."

Le tronc cérébral forme le «centre de commande», mais les modèles complexes d'excitation motrice sont générés par les réseaux nerveux de la moelle épinière. La plupart des vertébrés ont de tels centres de locomotive. Le principe peut être observé que la moelle épinière envoie également des impulsions lorsque le cerveau n'est plus impliqué, par exemple chez le poulet sans tête qui court dans la cour. «Même après une perte de contrôle du cerveau, la moelle épinière envoie toujours des signaux moteurs qui sont convertis en mouvements de course et d'ailes», rapporte le MedUni dans une communication sur l'étude.

Les paraplégiques pourraient bénéficier de connaissances sur les schémas d'activation de la marche dans la moelle épinière. Cela pourrait profiter aux patients paraplégiques après un accident en continuant à utiliser les associations nerveuses qui ne sont pas endommagées par des stimuli électriques. Cela pourrait partiellement réactiver les possibilités de mouvement rythmique perdues.

D'autres études étudieront comment les amas nerveux doivent être stimulés exactement. Cela dépend, entre autres, du profil de blessure individuel, rapporte le MedUni. À cette fin, les chercheurs ont développé une méthode de stimulation de la moelle épinière non invasive, unique au monde, qui fonctionne via des électrodes de surface fixées à la peau. «Cette méthode permet un accès simplifié aux associations nerveuses de la moelle épinière sous une lésion médullaire et peut donc être mise à la disposition des paraplégiques sans risques médicaux particuliers ni stress», a déclaré Karen Minassian, auteur principal de l'étude. (ag)

Informations sur l'auteur et la source



Vidéo: Du lit au fauteuil